7 avril 2020 La Chouette Créative

Etre créatif même confiné ? 15 astuces pour stimuler votre créativité !

Même confiné, la créativité ça se travaille !

Le contexte actuel et inédit du COVID19 peut affecter vos performances créatives. Baisse de moral, stress, angoisse, confinement, ou encore baisse d’activité, voici autant de facteurs qui provoquent une baisse de créativité.
Mais la créativité, ça se travaille. Voici quelques astuces pour stimuler votre potentiel créatif.

1. Écrivez

Une feuille blanche, un beau carnet, un stylo. A l’heure du digital, on oublie à quel point ces simples outils peuvent mettre le pied à l’étrier pour s’inspirer.

2. Pour être créatif : Amusez-vous

Redécouvrez la récréation. Souvent perçue comme chaotique, la récréation est le lieu le plus créatif de l’école. En effet, les fonctions premières des murs, barrières ou encore poteaux, sont réinventés pour créer des jeux. N’importe quel outil peut devenir un objet créatif.
En jouant, on s’abandonne. C’est un temps joyeux, insouciants, où les règles du quotidien sont temporairement suspendues.

3. Soyez curieux

Les personnes créatives observent, remarquent, compilent, et exploitent ce que le reste du monde ignore. Observez votre environnement, et découvrez les trésors visuels qui le composent. Notez sur un carnet ou sur votre smartphone, toutes les découvertes que vous faites. Si vous avez un jardin, prenez le temps d’observer chaque recoin. Certaines choses ne se révèlent que lorsqu’on les regarde de côté, de haut ou encore à l’envers.

4. Inspirez-vous de la nature

La nature est un spectacle permanent. Les plantes, les animaux, donnent d’innombrables exemples et prototypes dont s’inspirer. De nombreux design ont pu résoudre des problèmes de fonction, de beauté ou encore de durabilité en copiant des principes provenant de la nature.

5. Improvisez !

L’improvisation est la créativité contre toute attente. Elle permet de trouver des solutions dans des situations vitales. L’improvisation est la capacité à aborder un problème en se contentant des ressources disponibles. C’est du design instantané.

6. Échouez ! Vous stimulerez votre créativité

Prendre des risques, faire des erreurs, enfreindre les règles et se planter magistralement sont des expériences qui peuvent mener à de nouvelles façons de penser de grandes idées.
L’échec fait partie du processus de créativité. « Un aspect essentiel de la créativité est de ne pas avoir peur d’échouer » Edwin Land, Inventeur du Polaroïd.

7. Pour être créatif, faites dans la simplicité

Essayez de formuler votre problématique en dix, cinq voir trois mots. Élaguez, clarifiez, réduisez la question à son essence pour aller au cœur du problème. Les idées qui occupent le plus de place dans notre imagination, sont souvent les plus simples. Trouvez les moyens les plus simples de résoudre votre problématique.

8. Que ferait Jean-Paul ?

L’inspiration insuffle de la vie à vos idées. Choisissez une personne, un mentor qui vous servira de modèle créatif. Face à une problématique, posez-vous la question : Que ferait Napoléon ? Albert Einstein ? Andy Warhol ? Robert ?
En vous identifiant à une autre personne, en plus de découvrir une nouvelle démarche créative, vous pouvez également appliquer sa technique de résolution des problèmes. Vos idées pourraient bien décoller !

9. Demandez-vous : Que puis-je faire de plus ?

Lorsque vous avez débuter un projet, rebellez-vous contre votre esprit, qui a tendance à s’enfermer dans une routine. Poussez-vous à aller plus loin dans votre cheminement créatif. Détournez les objets ou les formes, avec quoi vous pourriez les combiner ?

10. Changez d’air

Si voyager décuple les capacités à penser de façon créative, il est vrai qu’en ces temps de confinement, il est impossible de bouger de chez soi. Toutefois, changer de pièce, aller au jardin, aménagez différemment votre bureau, peut stimuler votre potentiel créatif.
Placez-vous dans l’esprit d’un voyageur, comme si vous arriviez dans un lieu inconnu, pour redécouvrir cet univers qui est déjà la vôtre.
Une autre façon de voyager est de le faire par la pensée à l’aide de livres, films, œuvres étrangères.

11. Faites confiance à votre intuition

Parfois, notre instinct nous pousse à orienter notre travail dans telle ou telle direction. Cet éclair fugace, durant lequel on a l’impression de savoir quoi faire, sans pour autant comprendre pourquoi, est souvent qualifié de « prémonition », « intuition », ou « sixième sens ». Ne l’ignorez jamais. N’hésitez pas à noter vos idées intuitives.

12. Faites une pause

Lire, marcher, écouter de la musique. Cela permet à votre esprit de reléguer votre problématique au second plan, où une partie de votre imagination se fera un plaisir de prendre le relais. Prendre une pause fait partie du processus de création.

13. La nuit porte conseil

En rêve, nous pensons différemment; notre cerveau est libéré de notre routine, il peut arranger des vérités, combiner, condenser, amplifier les choses avec intensité. Il n’est pas rare de voir les idées se cristalliser la nuit. L’inconscient semble aimer se pencher sur les questions complexe lors de notre sommeil.
L’inventeur Thomas Edison faisait preuve d’ingéniosité pour exploiter son inconscient :
Lorsqu’il se sentait sur le point de s’assoupir, il s’asseyait en face du feu, des roulements à billes à la main. En s’endormant, les roulements lui échappaient et tombaient au sol, ce qui le réveillait immédiatement et lui donnait l’occasion d’écrire les idées dont il se souvenait. Salvador Dali aurait utilisé cette technique avec des couverts.

14. Rêvassez !

La rêverie est une activité particulièrement créative souvent réprouvés par les patrons. Pourtant, quand l’esprit vagabonde librement, sans méthode, ni logique, ni but, notre cerveau semble plus spontané, libre et sans limite. Profitez d’un temps pour laisser votre esprit s’évader.

15. Ayez l’esprit de contradiction

Pour être créatif, envisagez toujours 2 points de vue. Retournez les choses dans tous les sens. Faites preuve d’esprit de contradiction et d’obstination face à ce qui vous semble définitif et irréversible.
John Cage s’est demandé : « La musique peut-elle être silencieuse ? » et il osa proposer 4.33 durant lesquelles les musiciens étaient présents sans toucher leur instrument.

Enfin : Entraînez-vous !
En développant ces processus de création, elles deviendront plus naturelles et vous aurez davantage confiance en vos capacités.
Pour aller plus loin, je vous invite à lire « Tous créatifs, un guide pour stimuler ses idées » de John Ingledew, aux éditions Pyramid. Très complet, il vous offrira une vision différente et stimulera votre esprit.