27 août 2020 La Chouette Créative

Les règles à respecter lors de la création d’un logo

Nous avons vu précédemment comment rendre un logo génial prenant en compte la cible, les valeurs, les codes de l’activité de l’entreprise etc. Mais il existe également des règles techniques afin de rendre votre logo percutant. Voici les règles à respecter lors de la création d’un logo.

  1. Lisible sur tous les supports
  2. Lisible en Noir et blanc
  3. Votre logo doit se mémoriser facilement
  4. Intemporel et évolutif
  5. Couleurs et formes influencent le sens
  6. La typographie
  7. Composition et équilibre
  8. Fonctionnel et vectoriel
  9. La baseline n’est pas le logo
  10. Fédérer… Votre cible !

Lisible sur tous les supports

Un logo doit être lisible sur tous les supports et à toutes les tailles, y compris celle d’un timbre-poste, voire plus petit. On peut prévoir plusieurs déclinaisons de l’identité selon le contexte et l’utilisation de son logo. Par exemple, une version dédiée au réseaux sociaux, ou une version horizontale pour les menus Web.

Lisible en noir et blanc

Un bon graphiste débute sa création en noir ou monochrome. Pourquoi ? parce qu’un logo efficace doit pouvoir se lire ainsi. Il aura plus de force, s’il fonctionne en 1 seule couleur. Il sera simple et donc plus percutant. Aussi, il pourra vous arriver d’avoir besoin d’un logo en noir ou monochrome pour certains supports.

Votre logo doit se mémoriser facilement

L’impression première et immédiate doit être bonne, c’est la base.
Votre logo doit pouvoir être « identifié » en une fraction de seconde. Un logo qui se retient, est un logo réussi. Pour cela, il doit être simple : Less is more ! Lors de la création, il est important de supprimer tout ce qui vous semble superflu ou à double-emploi.

Notons qu’un logo peut aussi avoir des interprétations secondaires et complémentaires, mais toujours pertinentes, qui ne se dévoileront éventuellement qu’avec un regard plus profond (ex: la flèche de Fedex).  Procurer une expérience de lisibilité différée est un cadeau qui procure beaucoup de plaisir, et le plaisir est une émotion positive, dont votre cible se souviendra.

Intemporel et évolutif

Votre logo ne peut pas s’emprisonner dans une mode et avoir une vision à court terme. Il doit être intemporel et évolutif.
Avec de légers changement, il doit être en mesure de traverser les décennies. A l’opposé, il ne peut pas être trop à l’opposé des tendances, pour ne pas déclencher de fiasco.

Couleurs et formes influencent le sens

Ne multipliez pas les formes et les couleurs. En revanche, elles sont primordiales pour véhiculer du sens.
Une ou deux couleur, c’est parfait. Trois, c’est le maximum sauf exceptions bien particulières (il faut que les couleurs aient un sens).
Un logo monochrome est idéal car il a l’avantage d’être « caméléon » : En effet, il pourra facilement se décliner en couleur pour créer des sous-marques, des univers-produits ou des événements particuliers. Il pourra aussi évoluer plus simplement.

Pour le choix des couleurs comme des formes, pensez à leurs connotations, tout en considérant leurs ambivalences. Le rouge peut être une interdiction ou un danger, mais aussi la passion, l’action, le dynamisme… Tout est question de contexte et de pertinence. Attention également, les couleurs n’ont pas le même sens selon les pays. Si vous comptez aller sur le marché international, c’est à prendre en compte

Typographie

Dans la même lignée que les couleurs et les formes, les typographies véhiculent du sens.
En effet, une typographie avec empatement véhiculera un certain sérieux, tandis qu’une typographie manuscrite sera plutôt employée pour des domaines où la proximité et la légèreté auront leur importance.
Egalement, une ou deux maximum, pas plus.

Composition et équilibre

Un logo peut être une simple typographie. Il peut également être un symbole associé à un nom. Et si la notoriété de la marque le permet, il peut être uniquement un symbole. L’équilibre entre les lettres et la forme aura son importance. La géométrie, symétrie ou non, la forme carrée, ronde ou rectangulaire ou encore anarchique. L’ensemble est à prendre en compte car la composition globale offrira un sens et une clarté à votre image.

La baseline n’est pas le logo

La baseline est une petite phrase qui renforcent les valeurs de votre identité. Elle donne de l’impact à votre image mais votre logo doit exister sans baseline car vous n’aurez pas toujours la place suffisante ou la taille minimale nécessaire à sa lisibilité.

FÉDÉRER… VOTRE CIBLE !

Fédérer votre communauté autour de votre communication, cela fait partie intégrante du rôle d’un logo. Il est vrai qu’un logo doit séduire, captiver, inspirer une forme de respect, d’adhésion… mais…pas forcément de tous. Car, chercher à plaire à tout le monde, c’est ne faire craquer personne. Prenez un risque ! Celui de plaire avant tout à votre cible.