• 03 74 95 10 84
8 février 2019 La Chouette Créative

Design UI : comment exploiter la théorie de la Gestalt

Nous les designers, nous nous attachons à offrir une bonne expérience à nos utilisateurs. Toutefois, il est parfois compliqué de assurer que l’expérience est optimale.
Si le design a son importance, la psychologie humaine en a également.
Beaucoup de designers l’ont compris et c’est la raison pour laquelle ils appliquent la Théorie de la Gestalt.

La Théorie de la Gestalt C’est quoi ?

La théorie de la gestalt, qui signifie « forme » en Allemand, définit les principes de la perception.
En effet, devant la complexité de notre environnement, le cerveau cherche à composer, mettre en forme, regrouper ce qu’il perçoit, afin de le simplifier et de l’organiser.

Cette théorie se présente sous forme de lois :

La loi de la bonne forme

C’est la loi principale dont les autres découlent : un ensemble de parties informes (comme des groupements aléatoires de points) tend à être perçu d’abord (automatiquement) comme une forme, cette forme se veut simple, symétrique, stable, en somme une bonne forme.

Cette loi est particulièrement utile. Elle peut aider au regroupement d’informations et à l’organisation du contenu, mais elle peut également permettre de séparer le contenu ou d’agir en tant que point focal. Elle renforce la hiérarchie, la possibilité d’analyse et facilite la promotion des informations.

La loi de la bonne forme peut regrouper de nombreux éléments différents en les gardant unifiés au sein d’un même groupe.

La loi de continuité

Des points rapprochés tendent à représenter des formes lorsqu’ils sont perçus, nous les percevons d’abord dans une continuité, comme des prolongements les uns par rapport aux autres.

La continuité nous aide à interpréter la direction et le mouvement à travers une composition. Cela se produit lors de l’alignement des éléments et peut aider nos yeux à parcourir la page en douceur et à améliorer la lisibilité. Le principe de continuité renforce la perception des informations groupées, en créant de l’ordre et en guidant les utilisateurs à travers différents segments de contenu. L’interruption de la continuité peut indiquer la fin d’une section attirant l’attention sur un nouveau contenu.

La loi de la proximité

Nous regroupons les points d’abord les plus proches les uns des autres.

Nous pouvons utiliser le principe de proximité dans la conception d’interface utilisateur pour regrouper des informations similaires, organiser le contenu et l’épurer. Son utilisation aura un impact positif sur la compréhension visuelle et l’expérience utilisateur.

Comme l’indique le principe, les éléments liés doivent rester proches les uns des autres, tandis que les éléments non liés doivent rester plus éloignés. Les espaces blancs jouent ici un rôle essentiel car ils créent un contraste qui guide les yeux de l’utilisateur dans la direction voulue. Les espaces blancs peuvent renforcer la hiérarchie visuelle et le flux d’information, contribuant ainsi à la lisibilité et à la lisibilité des présentations Cela aidera les utilisateurs à atteindre leurs objectifs plus rapidement et à approfondir le contenu.

La loi de similitude

Si la distance ne permet pas de regrouper les points, nous nous attacherons ensuite à repérer les plus similaires entre eux pour percevoir une forme.

Nous avons tendance à percevoir des éléments similaires les uns aux autres en tant que groupe ou modèle. Nous pourrions aussi penser qu’ils ont le même objectif. La similarité peut nous aider à organiser et à classer des éléments au sein d’un groupe et à les associer à une signification ou à une fonction spécifique.

Il existe différentes manières de faire en sorte que des éléments soient perçus comme similaires, et donc liés. Celles-ci incluent la similitude de couleur, taille, forme, texture, dimension et orientation; certains d’entre eux étant plus fortement communicatifs que d’autres (ex. couleur> taille> forme). Lorsque la similarité se produit, un objet peut être souligné en se différenciant des autres; Ceci est appelé « Anomalie » et peut être utilisé pour créer un contraste ou un poids visuel.
Cet élément  peut attirer l’attention de l’utilisateur sur un contenu spécifique (call action) tout en facilitant la numérisation.

La loi de clôture

Une forme fermée est plus facilement identifiée comme une figure (ou comme une forme) qu’une forme ouverte.

Lorsqu’il reçoit un certain nombres d’informations, notre cerveau déduira une forme ou un élément en comblant les lacunes et en créant un tout unifié. De cette manière, nous pouvons réduire le nombre d’éléments nécessaires à la compréhension d’informations, en réduisant la complexité et en rendant les design plus attrayantes. La fermeture peut nous aider à minimiser le bruit visuel et à transmettre un message, renforçant ainsi un concept dans un espace relativement petit.

La loi de destin commun

Des parties en mouvement ayant la même trajectoire sont perçues comme faisant partie de la même forme.

Indépendamment de la distance qui les sépare ou de leur apparence, ils sont perçus comme liés s’ils se déplacent ou se modifient ensemble. Cet effet peut se produire même lorsqu’un mouvement est impliqué, par d’autres éléments visuels.

Le principe du destin commun est plus puissant lorsque les éléments se déplacent de manière synchronisée; dans le même sens et au même moment et à la même vitesse. Cela peut aider à regrouper les informations pertinentes et à relier les actions aux résultats. La perturbation d’un mouvement synchronisé peut attirer l’attention des utilisateurs et l’orienter vers un élément ou une caractéristique spécifique. Il peut également établir des relations entre différents groupes ou états.

La loi de symétrie

Les éléments symétriques sont simples, harmonieux et visuellement agréables.
Nos yeux recherchent ces attributs avec ordre et stabilité, pour donner un sens au monde.
Pour cette raison, la symétrie est un principe utile pour communiquer des informations rapidement et efficacement. La symétrie permet de nous aider à nous concentrer sur ce qui est important.

Les compositions symétriques sont satisfaisantes, mais elles peuvent aussi devenir un peu tristes et statiques.
L’ajout d’un élément asymétrique à une conception par ailleurs symétrique peut aider à attirer l’attention lors de l’impression. Quelque chose d’utile pour n’importe quel point d’intérêt ou un appel à l’action, par exemple. La symétrie, associée à une quantité d’asymétrie saine, est importante dans toute conception.

En conclusion

La conception d’interface utilisateur (design UI)  ne consiste pas uniquement à créer des graphismes esthétiques.
Il s’agit principalement de psychologie, de logique, de communication. Les principes Gestalt sont toujours d’actualité et nous aident à atteindre ces objectifs.
En créant une expérience agréable pour les utilisateurs, vous avez davantage de chance de véhiculer du grand succès pour l’entreprise et ses supports de communication.
UX Republic propose le téléchargement gratuit de posters illustrants ces grands principes.

Sources : medium.muz.li  et Wikipédia